Viking

Publié le par Jeanne Djoumpey

 Je sens pousser en moi , inexorable ,
Le désir de toi : 

 Plante obstinée 
 très sûre d'elle - bien qu'encore discrète -

Je sens tes mains
     déjà brûlantes
             de fraicheur 
                     déjà fiévreuses et apaisantes
                             sous ma peau

Je sens couler en moi   la liqueur de saphir de ton regard languide

Il n'est mur si épais  -fut-il de glace- 
 Que ma rivière de flammes 
  Ne puisse l'emporter

Viking ,
Je suis la Terre qui t'appelle...

 

Jeanne Djoumpey

Publié dans è...ème-moi

Commenter cet article