Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

haïkus du jour

Tes cheveux collés à mes larmes Joues froissées Sourire quand même ------------------------------------------------ Ta main dans ma main Comme deux cuillères Les mots pulsent dans le sang --------------------------------------------------- Jeanne Djo...

Lire la suite

Surprise

J'étais à m'extasier d'une folle inertie Quand je me vis passer, en vélo, sur la route ! Quand je me vis publique, et vibrant d'amertume aux longs reflets du doute... Je me vis, contemplant des cyclopes violets ; Faisant de la parole offerte aux vents...

Lire la suite

Gai !

Je ne suis plus Cet asile fuyant D'aurores dépouillées et de mers en jachères Je ne suis que la mort en puissance Dans une fausse-extase éructant d'un présent végétatif et vide.... Les mots que j'attendais n'auraient rien eu à dire qu'eux-mêmes Silence...

Lire la suite

Ré-écrire

Déranger à nouveau ce néant Erodé par mes larmes... Je rachète , à prix d'or, mes anciennes rancoeurs, Car l'eau de mes poèmes se fait épaisse et trouble... Je recueille, parfois, à fleurs de mots, des pétales de sens aux corolles amères , déchus d'une...

Lire la suite

L'imminence ...

L'imminence du vide Me parvient A l'orée des Grands Jeux où l'Autre nait de moi Je n'avais emporté qu'un Arbre Incandescant Souvenir de l'amour Et ceux qui s'en iront vers le feuillage vierge où le soleil s'égare Connaïtront l'horizon qu'ils tentaient...

Lire la suite

Mortes-pour-rien

C'est une aile de brume Que je t'offre aujourd'hui, Décidément-Absent aux grands ports de la nuit... Et l'immense Poème Se déploie en collines Au sel plus rouge de l'hiver... La peur ondule en moi Où l'espoir se consume ; Exhalaison nouvelle d'un naufrage...

Lire la suite

Mélipotavuné

Plumes de lune-telle Nul tremblement au creux du vent, si ce n'est celui de la moire ; Tes gestes en ma (mais) moire accouchant de couleurs ardentes ... Un visage lointain (non-lieu) se tend vers moi De toute la force d'un sourire ; Escale intemporelle...

Lire la suite

Le parle-sources

Je raconte le monde à l'in-parlé du subversif, Je file la toison des mots en douces mèches de langage... J'ai dans mon parle-sources mille collines à inventer ! Enfant humain, ne m' écoute pas ! ... mais reconnais en toi la vie dans son urgence ! Jeanne...

Lire la suite

1 2 > >>