Gai !

Publié le par Jeanne Djoumpey

Je ne suis plus

Cet asile fuyant

D'aurores dépouillées et de mers en jachères

Je ne suis que la mort en puissance

Dans une fausse-extase éructant d'un présent végétatif et vide....

Les mots que j'attendais n'auraient rien eu à dire

                           qu'eux-mêmes

Silence éparpillé

Aux portes d'un instant

Où le monde se noie....


Jeanne Djoumpey

Publié dans P...poésie

Commenter cet article