Matière à vivre

Publié le par Polixène

 

 

Parler caillou
Parler enfance
Parler secrets et peur cachée
Cailloux serrés au fond des poches
Jalonnant la timidité

Caillou langage
Premier Homme

Marquer les actes: je te donne.
Compter les soleils et les vents

Caillou, mon arme sous le pied
Caillou du message avéré
Caillou pesant l'imprononcé

Caillou, la mesure du monde
Invisible et omniprésent

 Cailloux, ô vertèbres de l'onde!
Très vieux oiseaux tus à jamais,
Sur tous ces siècles refermés,
Votre nombre créa le Nom.

 
Polixène
 
 
Matière à vivre
Matière à vivre
Matière à vivre

Publié dans P...poésie

Commenter cet article