.0.00

Publié le par Jeanne Djoumpey

Goûtes ce silence revenu

Dans le parterre des spectateurs 

Notre histoire tient à un fil        

Notre amour joue au funambule

 

Ni abscisse, ni ordonnée

Pour nos rires paraboliques,

Mais des feuillages fous

Et des terres incultes   

...Et quelques mots bien mûrs dans un panier d'osier.

 

à B.

Jeanne Djoumpey

                                                                                                                                                                                                                                                         

Publié dans P...poésie

Commenter cet article