Modèle

Publié le par Jeanne Djoumpey

Immobile, dévêtue au milieu de vous tous,

 Vibrant au centre de mes os,

 J'offre à vos âmes nues mes vaillantes murailles,

Mon grain de peau

Mon extrait de peur

Ma muqueuse moqueuse

Flamme figée

Volcan abécédaire...

J'offre à vos yeux fouisseurs

Mes citadelles inaccessibles

-Pourtant si proches-

Quelques certitudes retombant en flot soyeux sur mes épaules...


J'offre à vos mains habiles

Un alibi à leurs rêves d'argile

Un prétexte à malaxer,à palper, à aimer

Et, sculptant mon désir en forme de questions,

Délibérant mes courbes en réponse au couteau,

Modelant mon extase en terre de silence,

Vous m'offrez un voyage en plongée magmatique,

Un reflet en abîme du très subtil dialogue

Des sexes et des yeux

Des souffles et de la peau

De la voix et des mains...

 

M'offririez-vous , en sus, la statue achevée?

 

 

Jeanne Djoumpey
Ce poème est à rapprocher du texte "La femme modèle" (catégorie écrire)

Publié dans N...nu(e)

Commenter cet article