sur "Gradiva" d'André Masson

Publié le par Jeanne Djoumpey

L'été s'endort

    à l'ombre d'un doute

La chaleur s'écoule

en corolles de silence

Un lointain sous-venir

Lève plaque de m'arbre

La mémoire

ouvre

ses mille portes

 

 

Jeanne Djoumpey

Publié dans P...poésie

Commenter cet article